Zoom sur les domaines d’intervention d’un maçon

Boostez votre visibilité

Vous souhaitez communiquer sur Services PME et améliorer votre référencement naturel ? 

Professionnel des travaux de construction et de bâtiment, le maçon a pour principal rôle de réaliser le gros œuvre. Mais il peut également intervenir dans différents autres domaines. Le travail qu’exerce cet artisan est à la fois fatigant et passionnant. Il exige de l’expérience, de la détermination, beaucoup de compétences et des aptitudes spécifiques. Les lignes suivantes vous feront tout savoir sur les domaines d’intervention d’un maçon.

Dans quels domaines le maçon intervient-il ?

On fait appel aux services d’un maçon pour garantir la pérennité, la stabilité et la durabilité de la maison. Il lui incombe d’effectuer les différents travaux de maçonnerie. En règle générale, il intervient sur toute sorte de bâtiments : immeubles collectifs, maisons individuelles, locaux commerciaux et industriels, bureaux divers, etc. Mais ses domaines d’intervention s’étendent aussi sur les chantiers de rénovation, d’aménagement, d’entretien et de destruction. Il peut, dans certains cas, remplacer le couvreur et mettre en place la toiture et la charpente. Plus il a de l’expérience, plus il peut en découdre avec des travaux d’une certaine complexité. C’est pour cette raison que certaines personnes choisissent d’engager un maçon pétri d’expérience pour leur projet spécifique comme la rénovation d’un monument historique ou la modernisation d’une maison ancienne.

Les tâches exécutées par un maçon

Le maçon se charge essentiellement des travaux de gros œuvre. Il s’occupe de la préparation, de la réalisation des fondations et de l’assemblage des éléments d’ossature. De même, il prend en charge la mise en place des planchers, l’installation des cloisons et le montage des éléments porteurs. Ensuite, il pose les ouvertures diverses. De manière plus concrète, il est préférable de solliciter les services de cet artisan maçon expérimenté à Evreux pour monter des murs en brique, en parpaing ou en pierre. Il fixe ces éléments avec du mortier en respectant le plan de construction donné par l’architecte. Par ailleurs, il est appelé à veiller spécifiquement à l’aplomb et au niveau de la maison  qu’il construit. Concernant les chantiers industriels, cet artisan peut mettre en place les armatures métalliques avant le bétonnage. Aussi, il peut se charger du coffrage et de la moule pour le coulage du béton.

Selon l’envergure et la complexité du chantier, le maçon peut travailler en équipe ou en solo. Sachez aussi que ces domaines d’intervention l’obligent à rester debout presque tout au long de la journée. De même, dans la majorité des cas, il se retrouve dans le besoin de porter de lourdes charges. Concernant son statut, il est en général salarié dans une entreprise. Mais certains artisans plus expérimentés travaillent pour leur compte. Quoi qu’il en soit, ils opèrent seulement au commandement du chef de chantier. 

L’évolution de carrière d’un maçon

Le maçon améliore son savoir-faire et accumule ses compétences et ses connaissances au fil des interventions. Alors, il n’est pas contraint à se limiter à la construction d’une maison. Il lui est possible de se spécialiser sur un domaine spécifique. D’ailleurs, de nombreux maçons réalisent actuellement des travaux de plus grande complexité comme l’isolation. S’il s’agit d’un travailleur fortement expérimenté, il pourrait se retrouver à la tête d’une société spécialisée en maçonnerie ou occuper la fonction de chef d’équipe.