agence webmarketing Paris

Référencement naturel (SEO) vs référencement payant (SEA) : lequel choisir ?

Lorsqu’ils créent leur site, les professionnels qui souhaitent une présence sur la toile n’échappent pas à ce fameux dilemme. Faut-il opter pour du référencement naturel ou bien investir dans une campagne de référencement payant? A travers cet article, nous vous donnons quelques clés pour mieux appréhender ce choix.

Rappel : le SEO correspond au référencement naturel et le SEA correspond au référencement payant. La plateforme la plus répandue pour le référencement payant est aujourd’hui Google Adwords. Vous pouvez toutefois en trouver d’autres telles que Bing Ads.

SEO vs SEA

 

 

Les avantages du SEO

 

1- L’investissement à long terme

 

Le référencement naturel est un vrai investissement dans votre stratégie de présence sur le web. Il englobe un grand nombre d’éléments dont :

  • L’optimisation de critères « On Site » tels que la structure, les balises ou l’ergonomie
  • La production de contenu telle que les textes uniques, les photos ou vidéos
  • Le netlinking externe via les réseaux sociaux ou la soumission du site sur des supports ciblés

Le grand intérêt du SEO est qu’une fois les critères optimisés et le site bien positionné, il est difficile de perdre sa place (si un travail de qualité est réalisé en continu), contrairement au SEA. En revanche, qui dit référencement naturel dit patience, car pour voir les premiers résultats il faut attendre en moyenne entre 2 à 3 mois voire plus selon les métiers et la concurrence du secteur.

 

2- Le trafic

 

En moyenne, 85 % des internautes cliquent sur des liens naturels contre 15 % pour les liens sponsorisés. Dans la mentalité des utilisateurs, les résultats naturels sont plus qualitatifs alors que les résultats payés sont plus facilement perçus comme de la publicité intrusive. Les résultats provenant du SEO bénéficient indéniablement d’une image de confiance.

 

3- La « gratuité » des mots-clés

 

Contrairement au référencement payant, le SEO ne nécessite pas l’achat de mots-clés. On détermine ceux sur lesquels on souhaite se positionner puis on les travaille sur l’ensemble des supports. L’idéal est de travailler la longue traîne, de façon à se rapprocher au mieux de son activité et de proposer un contenu ciblé à son audience.

Côté SEA, ce travail permet d’une part de baisser le prix des mots car ils sont plus ciblés et donc moins concurrentiels. D’autre part, il permet d’augmenter le taux de conversion.

Pour consulter l’article original sur Cap Visibilité, cliquez-ici : : http://www.cap-visibilite.fr/referencement-naturel-seo-vs-referencement-payant-sea-lequel-choisir/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × = 27