agence webmarketing Paris

Crédit consommation sans justificatif : bonne ou mauvaise idée ?

Le crédit à la consommation est un prêt dont la valeur du capital à demander ne peut dépasser les 75.000 euros ni être en-dessous de 200 euros. Il doit être remboursé dans un délai minimum de trois mois. C’est une forme de prêt personnel qui présente des avantages et des inconvénients.

Le crédit conso sans justificatif : de quoi s’agit-il ?

Comme son nom l’indique, le crédit à la consommation sans justificatif est une formule de crédit rapide qui permet à un emprunteur de demander une somme d’argent sans avoir à justifier sa destination. Il est libre d’utiliser le capital qu’il demande à sa guise : que ce soit pour l’achat d’un bien ou d’un service, ou encore pour le remboursement d’un autre crédit. Cette offre de prêt accordé par les banques et les établissements financier est particulièrement populaire auprès des consommateurs. Elle fait partie des produits de crédit les plus utilisés par ces derniers.

Les obligations des prêteurs concernant les crédits à la consommation sans justificatif

Les organismes de prêt sont soumis aux mêmes obligations légales en matière de crédit conso sans justificatif qu’en matière de crédits à la consommation affecté. Ils sont tenus de mentionner sur les visuels qu’ils utilisent, l’inscription « un crédit vous engage et doit être remboursé, vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager ». Ils ne peuvent ainsi déroger à leur obligation d’informer leurs potentiels emprunteurs sur toutes les conditions de leur offre de crédit : type de crédit, durée, mensualités, échéances, pénalités en cas de retard de paiement ou de remboursement anticipé, taux d’intérêts, frais annexes, etc. Pour un pret personnel sans justificatif, l’offre de crédit comportera la mention « prêt personnel ».  Les prêteurs doivent aussi communiquer à l’emprunteur les renseignements concernant l’organisme de prêt, en particulier, son nom et adresse. Ces informations lui serviront notamment à envoyer sa lettre de rétractation, en cas de besoin.

Les obligations des emprunteurs

Les emprunteurs sont légalement obligés de fournir des informations exactes  à l’établissement de prêt lors de la demande de prêt à la consommation sans justificatif. En cas de remboursement anticipé, un débiteur devra s’acquitter des frais de pénalités. Ces frais doivent être inférieurs à 1% du montant de capital obtenu s’il reste encore plus d’une année de remboursement  à effectuer, et moins de 0,5% si la durée de remboursement est inférieure à 12 mois. En outre, le report d’échéance pour un crédit à la consommation sans justificatif est envisageable deux fois par an, mais pas plus. Seulement, demander un report d’échéance augmente la durée du crédit. De ce fait, les intérêts à payer vont aussi grimper, ce qui va gonfler automatiquement le coût total du prêt.

Pourquoi souscrire un crédit à la consommation sans justificatif ?

Le premier point fort de crédit conso sans justificatif est la possibilité d’emprunter sans avoir à mentionner l’utilisation envisagée des fonds. En ignorant l’objet du prêt, la banque ou l’établissement prêteur ne pourra exiger de l’emprunteur aucun apport personnel pour valider sa demande de prêt à la consommation sans justificatif. Du point de vue financier, le consommateur peut utiliser le prêt rapide pour divers achats et projets sans déposer plusieurs demandes de prêt. Qui plus est, il bénéficie d’une ligne de crédit moins coûteuse que le crédit revolving et le découvert bancaire.

Quels sont les pièges du crédit à la consommation sans justificatif?

Un crédit conso sans justificatif est moins cher que le découvert et le crédit revolving mais plus coûteux que le prêt affecté. En plus, il est moins sûr. Pour le prêt affecté, le prêt est annulé si le bien n’est pas obtenu ou la commande annulée. Tandis que pour le crédit sans justificatif, le souscripteur est tenu de rembourser la somme obtenue.