agence webmarketing Paris

3 astuces pour monter son café

Monter son propre café est le rêve de nombreux salariés. A la fois divertissant et plutôt gratifiant, le mythe persiste et malgré tout, les affaires se montent et se démontent rapidement. Mais quelles sont les étapes pour monter un business solide qui ne va pas s’effondrer en quelques années ?

1. Le concept

Un café doit avoir un concept fort et pouvoir se différencier de la concurrence au premier coup d’oeil. Qu’il s’agisse de la décoration des lieux ou des coups de gueules du patron, un café se doit d’avoir une âme. Il fait donc bien réfléchir au café que l’on désire monter avant de se lancer. Allez-vous proposer un connexion wifi gratuite qui attirera des nomades digitaux ou êtes-vous du genre concert live ? De ces décisions vont dépendre votre clientèle et intrinsèquement votre mode de vie.

Avec ou sans menu ?

Si vous décidez de faire un menu de type « petite brasserie », il faudra veiller à le faire bien. Certes le conseil peut faire sourire, mais il est très important. Le menu reflète l’attention que l’on porte à ses clients. Il est préférable de ne rien proposer plutôt que quelque chose qui soit de mauvaise qualité.

L’emplacement

L’emplacement est un critère vraiment déterminant à la réussite de votre affaire. En effet, un café bien situé dans le quartier du sacré coeur à Paris va, certes, brasser beaucoup de passage, mais ne sera pas forcément rentable à cause des loyers exorbitants imposés par la capitale. En revanche, un petit café de province peut très bien gagner sa vie grâce à une clientèle d’habitués plus fidèles.

Gérer votre communication en ligne

Comment allez-vous gérer la communication de votre enseigne ? Si le bouche à oreille fait encore des miracles, il est quand même préférable de prévoir une stratégie de communication sur les réseaux sociaux et sur Internet. Qui ne regarde pas de nos jours les commentaires Facebook ? Quelques réglages pourront vous permettre d’être plus visible et même d’apparaître sur Google Maps, sur Facebook ou autres… Profitez-en !

2. L’embauche du personnel

En fonction de la taille de votre projet, vous allez avoir besoin d’embaucher. Dans tout les cas, il est fortement conseillé d’être présent au début de l’aventure pour former soi même le personnel et l’accompagner.

En salle : il faudra peut-être un serveur ou un commis de cuisine pour vous assister. Si vous choisissez un apprenti, il faudra le former.

Dans les tâches administratives : N’oubliez pas de prévoir l’assistance d’un cabinet comptable pour vous accompagner dans les tâches les plus administratives comme les inscriptions au registre des impôts ou d’éventuels problèmes de SIRET ou de TVA. Il faudra aussi vous assurer de prendre une assurance tout risques pour vous protéger de tout types de risques.

Après quelques temps vous pouvez laisser faire et venir moins souvent. Si, après quelques temps, vous choisissez d’ouvrir une franchise, il faudra évoluer entre plusieurs points de repères et assister votre personnel l’évolution de votre entreprise.

3. La gestion financière

Certes ouvrir un café, ce n’est pas (forcément) ouvrir une multinationale, mais les contraintes restent les mêmes. Il faut prévoir la rentabilité et trouver l’équilibre qui fonctionne. n’oubliez pas de faire suivi comptable et des contrôles de gestions réguliers pour ne pas finir dans le mur.